Sorties

 

 

SORTIES ORGANISÉES PAR L’AMBAL :

 

Voyage en Aveyron : Figeac, Conques, Rodez avec LATITUDE 87 

du 21 au 23 septembre 2018.

1er jour : Limoges / Figeac / Rodez vendredi 21 septembre 2018
Départ de Limoges vers 7h00 et itinéraire en direction de Figeac.
A 10h30, visite guidée avec guide conférencier de Figeac. Découvrez en parcourant de places en ruelles, les maisons et les palais médiévaux aux façades ornées, les hôtels particuliers entre cour et jardin, les églises.
Notre guide ouvrira quelques lieux habituellement fermés au public : jardins, escaliers intérieurs, cours d’hôtels particuliers.
12h30 : déjeuner dans un restaurant de la ville
L’après-midi, continuation de notre itinéraire en direction de Rodez.
16h30 : rendez-vous au Musée Soulages et visite avec votre guide interprète : vous découvrirez dans le magnifique musée plus de 500 œuvres de l’artiste Pierre Soulages, né à Rodez peintre contemporain de notoriété internationale
19h00 : installation à votre hôtel situé au cœur de la ville de Rodez,
Dîner et logement

2ème jour : Rodez samedi 22 septembre 2018
Petit déjeuner à l’hôtel.
9h00 : rendez-vous avec votre guide-interprète et visite à pied du vieux Rodez, deux fois millénaires à travers le charme de ses ruelles, les hôtels particuliers construits du XIIIe au XVIème siècles.
En fin de matinée, itinéraire vers Sainte Radegonde située aux portes de Rodez : cette petite commune doit son nom à l’épouse du roi Clotaire, Sainte-Radegonde, reine de France au VIe siècle. Les deux églises fortifiées des XIVe et XVe siècles sont deux témoignages exemplaires d’architectures médiévales mêlant caractéristiques défensives et religieuses. Le centre du village de Sainte-Radegonde abrite également de belles demeures Renaissance et la commune a mené une importante opération de revalorisation de son centre ancien.
Déjeuner à l’hôtel ou au restaurant « Chez Bras » grand chef étoilé (option limitée dans le temps)
L’après-midi, visite guidée de la cathédrale gothique en grès rouge. L’édifice se distingue par sa façade ouest à l’allure de forteresse autrefois comprise dans les remparts de la ville.
Continuation par la visite guidée du Musée Fenaille, collection exceptionnelle de statues-menhirs unique en Europe, les plus anciennes statues monumentales connues en Europe Occidentale. Il s’organise autour de quatre grands thèmes : les statues menhirs, Rodez antique, le Rouergue au Moyen-âge, le XVIème siècle et la Renaissance (maquettes, dessins, spectacles audiovisuels ou bornes interactives)
Retour à votre hôtel. Dîner et logement

3ème jour : Rodez–Conques–Limoges dimanche 23 septembre 2018
Petit déjeuner à l’hôtel.
8h00 : départ pour Conques, haut-lieu de l’art roman et étape des pèlerins sur le chemin de St Jacques de Compostelle
09h00 : rendez-vous avec votre guide pour une visite guidée de l’abbatiale et de son tympan avant l’office de 11h00.
Entrée au trésor de Ste Foy.
Déjeuner dans un restaurant de cette localité,
Temps libre puis départ vers 15h00 et itinéraire retour sur Limoges.
Arrivée prévue vers 19h00.

 

Voyage au château de Dampierre sur Boutonne et l’église Saint-Pierre d’Aulnay de Saintonge

le 06 juin 2018.

Départ à 7h précises gare des Charentes.
Visite guidée du Château de Dampierre sur Boutonne :
Des quatre côtés qui délimitaient la cour intérieure ne reste que le corps de logis principal flanqué de deux grosses tours. Deux galeries Renaissance s’offrent au regard. La galerie supérieure abrite un plafond comportant 93 caissons ciselés de décors énigmatiques : scènes allégoriques symboles, phylactères et devises en latin.
Le château a été racheté il y a peu par Guillaume Kientz, conservateur au musée du Louvre, et par sa famille : il souhaite le transformer en résidence d’artistes. En 2015, Guillaume Kientz était venu à Limoges nous parler de Diego Vélasquez dans le cadre de l’exposition au musée du Louvre, exposition dont il était commissaire. Les pièces remeublées, les combles du château sont accessibles en visite guidée. Un espace est dédié aux grands aventuriers-explorateurs, artistes et poètes de la Renaissance avec les portulans artistiques de Ghislaine Escande (et ses œuvres réalisées à partir des livres brûlés de la bibliothèque), des cartes anciennes, miniatures, gravures et curiosités mis en scène dans 5 salles communicantes accessibles par un nouvel escalier et un ascenseur. Les jardins, recréés dans l’esprit Renaissance et en référence aux décors de la galerie, sont une réinterprétation par 12 artistes contemporains de 28 des 93 caissons. Ils se présentent comme un ensemble « mythologique et alchimique » de trois parcours initiatiques et un labyrinthe avec gloriettes, charmilles, buis, sculptures :
L’éco piste de Merlin l’Enchanteur située sur une grande motte insulaire entourée par les bras de la rivière Boutonne est une jachère fleurie (en été et selon conditions météorologiques !) – tapisserie aux mille fleurs – jalonnée de jeux, de symboles et des œuvres (Dragon, épée d’Excalibur…) ainsi que des girouettes oriflammes de l’artiste François Lavrat issues des thèmes du cycle Arthurien mettant Dampierre en relation avec son passé médiéval.
Buffet froid servi au château
L’après-midi : à partir de 15 heures visite guidée par Philippe Laugrand, guide conférencier du patrimoine, de l’église Saint Pierre d’Aulnay de Saintonge.
L’église Saint-Pierre à Aulnay (en Charente-Maritime) est célèbre pour son remarquable décor sculpté qui se développe tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Elle est inscrite sur la liste du patrimoine mondial, au titre des chemins de Saint-Jacques dont
elle est un des jalons
L’église est composée d’une nef centrale flanquée de deux collatéraux, d’un transept à absidioles orientées et d’un chœur terminé par une abside semi-circulaire. Les trois vaisseaux de la nef sont élevés sensiblement à la même hauteur et sont couverts de voûtes en berceau brisé, disposition que l’on retrouve plus souvent en Poitou qu’en Saintonge. L’architecture est particulièrement soignée et elle est mise en valeur par l’utilisation d’une belle pierre de taille calcaire. Soulignant l’architecture de l’édifice, la sculpture est partout présente, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Les corniches, les baies, les portails, les arcades aveugles, les chapiteaux des colonnes sont agrémentés de motifs sculptés de grande qualité.
Cette riche ornementation a été réalisée par trois ateliers de sculpteurs qui sont intervenus dans différentes parties de l’église.
Quelques œuvres représentatives peuvent être distinguées parmi cet abondant décor.
• Retour prévu vers 20 heures 30.

 

Voyage à Lyon avec Arts et Vie

du 2 au 5 mai 2018.

Riche d’antiquités, de musées, d’histoire, de traditions… Lyon fait partie de ces villes qui accumulent les raisons de s’y rendre puis d’y retourner. Au confluent du Rhône et de la Saône, l’ancienne capitale des Gaules offre une palette de possibilités avec lesquelles peu de cités peuvent rivaliser. Il suffit de penser à son musée des Beaux-Arts, surnommé le Petit Louvre non sans raison, ou au vieux Lyon et ses incroyables traboules pour s’en convaincre.

A l’aller: visite du château de la Bastie d’Urfé : joyau de la Renaissance, situé en plein cœur du Forez. Proche de François Ier, Claude d’Urfé, grand-père d’Honoré d’Urfé, l’auteur de l’Astrée, a construit une demeure qui regorge de créations insolites : du sphinx de la rampe d’accès à la galerie italienne, aux décors remarquables de la chapelle ou encore de la surprenante salle de rocailles aux appartements meublés. Unique grotte artificielle du XVIe siècle, la salle de fraîcheur a été complètement restaurée. Autour de la fontaine, les parterres carrés de buis et d’ifs, réalisés entre 1546 et 1558 ont été recréés à l’identique et les jardins de plus de 2 ha offrent une promenade bucolique le long du bief et du mur d’enceinte.
Puis visites de Lyon
– LE VIEUX LYON ET LE MUSEE DES CONFLUENCES : À travers plus de 1600 pièces, la collection consacrée à l’aventure humaine décline le mystère des origines et l’avenir de l’Homme, ses relations avec l’environnement et ses facultés d’échanger, de transmettre et d’innover dans les différentes cultures passées et actuelles
– LE QUARTIER DE LA CROIX- ROUSSE ET LE MUSEE DES BEAUX-ARTS : il est tenu pour être l’un des plus riches musées de France. Le petit Louvre occupe, au cœur de Lyon, l’ancienne Abbaye des Dames de Saint Pierre. Il présente sur ses cimaises des chefs-d’œuvre de la peinture européenne – France, Italie, Flandres, Hollande, Espagne… – des primitifs jusqu’à la peinture moderne augmentée de l’exceptionnelle donation Delubac.

– LE LYON GALLO-ROMAIN : Sur la colline de Fourvière, au cœur du site gallo-romain à l’état de conservation exceptionnel, découverte guidée des théâtres antiques. L’ensemble monumental dégagé dans la montée de l’Antiquaille comprend le grand théâtre (Ier s. av. J.-C., 5 000 places !) et l’Odéon (3 000 places), dévolu dans l’Antiquité aux concerts et aux conférences. Puis, sur le même thème, visite guidée du riche musée de la Civilisation gallo-romaine, dont la conception semi-souterraine, signée Bernard Zehrfuss, permet de profiter des données explicatives en ayant le site sous les yeux…
– LE MUSEE DES TISSUS. Visite guidée du musée historique des Tissus, installé dans le superbe hôtel Villeroy. Au fil des richissimes collections de soieries, costumes et ornements, éclairages sur les techniques millénaires du tissage, de la teinture et les merveilles de l’esthétique créative (dessin, couleurs, etc.) qui sont autant de miroirs des modes et du goût.
Programme complet envoyé sur demande par courrier postal ou par mail. Voyage en car au départ de Limoges.